Mind Mapping

Prendre des notes avec la Carte Mentale

La prise de note sous forme de Mind Mapping peut être considérée comme un exercice délicat.

Effectivement lorsqu'on est en cours ou en réunion par exemple on a envie de noter toutes les informations et surtout de ne rien oublier. Du coup on peut peut être éprouver quelques réticences au fait de prendre des notes en direct sous forme de Carte.

 

 

 

Quels sont les apports d’une prise de note en direct sous forme de Carte Mentale ?

Eh bien cela peut faire une réelle différence avec une prise de note dite en « linéaire » (c’est-à-dire les phrases les unes en dessous des autres) ! 

En effet comme les branches du Mind Mapping représentent les liens visuels entre les idées, nous devons vraiment comprendre le sujet pour pouvoir choisir les mots clés et les liés entre eux grâce aux branches. Pour cela nous allons nous questionner, nous interroger afin de bien cerner, de vraiment comprendre de quoi il s’agit. Nous ne pourrons pas construire  une Carte sans avoir compris le contenu. Du coup lorsqu'on écrit "en direct " sa Carte on est déjà en train de digérer l'information, et c'est ça qui fait toute la différence : On n’est plus passif face aux informations, on devient acteur !

 

 

Attention comme toute prise de notes nous allons être tributaire de notre interlocuteur (professeur, conférencier, expert…). Evidemment ce sera plus facile si le plan est annoncé, et si le propos est bien structuré. Le gros avantage avec la Carte Mentale c’est que si la personne revient à un point dont elle a déjà parlé plus tôt (pour donner une précision par exemple) il nous sera très simple de rajouter une petite branche (alors que sur des notes en linéaire cela peut être plus délicat de faire un rajout). 

 

Enfin gardez en tête que selon les besoins nous pourrons refaire un peu plus tard un nouveau Mind Mapping de notre prise de notes (tout comme on le ferait pour des notes linéaires en réalisant des « fiches »), afin de nous permettre de digérer encore un peu plus les informations pour se les approprier. Donc oui avec une Carte on est acteur de l’information et on est déjà en train de la digérer mais ne nous mettons pas la pression en cherchant à tout prix à réaliser La Carte « parfaite ». D’ailleurs la carte parfaite n’existe pas ! En effet la traduction de Mind Mapping est « la Carte du cerveau qui réfléchit » donc par définition il n’y a pas qu’une seule Carte que l’on pourrait qualifier de « juste » mais bien autant de carte que de personne.

 

 

Des astuces pour se lancer :

Je vous conseille avant de vous lancer dans la prise de notes en direct de vous familiariser et de pratiquer un petit peu le Mind mapping en faisant des Cartes dans d’autres contextes comme par exemple en résumant un court texte, ou en organisant votre quotidien... 

Et pour finir mon petit truc pour passer le cap c'est de s'exercer avec un petit reportage ou une interview où il n'y a aucun enjeu pour vous. Cela vous permettra de vous exercer sans pression car si vous ratez une info cela n'aura aucune incidence pour vous.

 

 

Je vous livre ici quelques prises de notes que j’ai faites « en direct » lors de 2 jours d’initiation à la  philosophie Bouddhiste auprès du Lama Karma Longdrel. Attention ces notes sont très personnelles c’est juste pour vous donner un aperçu. D’ailleurs mes abréviations sont très proches des « hiéroglyphes » ;) et je ne suis pas sûre que vous réussissiez à les déchiffrer ;)

Et quelque temps après j’ai repris mes notes et j’ai fait ce Mind Mapping au propre pour présenter plus clairement les « 5 poisons » de la philosophie Bouddhiste :

  • Flickr - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Mention légale "interdit à la reproduction et à la diffusion, même partielles sans mention ou accord de l'auteur,

L'Atelier de soi m'aime marque déposée"